Mesures préventives mises en place (COVID-19)

Retour
Blogue

La mauvaise haleine de votre animal n’est pas normale. Il faut se le dire une fois pour toute!

Vous rappelez vous la dernière fois que vous avez inspecté la bouche de votre animal ? Très peu de propriétaires d’animaux peuvent répondre oui sans broncher …
C’est malheureusement la partie du corps la plus mal aimée des clients et même des vétérinaires. À tort.

La bouche de nos animaux est une des parties les plus importantes de leur corps. Elle sert à s’alimenter bien sûr, mais elle est aussi un organe qui permet de jouer, se désennuyer en grugeant des objets, de communiquer avec les autres animaux et les humains, et évidemment de se protéger des agressions. Elle est tapissée d’un tissu riche en vaisseaux sanguins, la muqueuse, et constitue une porte d’entrée pour les bactéries qui aimeraient entrer dans la circulation sanguine et accéder aux organes internes. Pour toutes ces raisons, elle devrait occuper la 1ère place dans la liste des organes à garder en santé !

En pratique vétérinaire depuis 20 ans, j’ai entendu toutes les récriminations imaginables lorsque j’ai eu à convaincre mes clients que leur animal avait besoin d’un examen, d’un nettoyage, de radiographies dentaires et même d’extractions chirurgicales sous anesthésie générale.

Ce que j’entends le plus souvent ?

« Mon chien de 1 an est trop jeune pour avoir du tartre »
Les races toy ou miniatures, les chiens brachycéphales (ceux qui ont le nez écrasé : les Carlins, Boston terriers, Shih Tzu, etc.) et les chats, à qui on ne brosse pas les dents tous les jours, ont souvent besoin de leur premier nettoyage dentaire vers l’âge de 1 an. La plaque dentaire prend 24 heures pour s’accumuler et elle entre sous la gencive très rapidement en absence de brossage. Pensez à ce qui arriverait si vous ne vous brossiez pas les dents pendant 1 an.

« C’est normal qu’il ait mauvaise haleine »
Non ! La mauvaise haleine provient de la fermentation des particules alimentaires et de l’infection des gencives par les bactéries présentes dans la bouche. Ces bactéries prolifèrent rapidement en absence de brossage et la flore devient de plus en plus agressive avec le temps. Plus le tartre s’accumule, plus la maladie dentaire s’accentue ; il devient de plus en plus difficile, malgré un nettoyage complet, de ramener la flore buccale à ce qu’elle était au départ.

« J’ai peur de l’anesthésie générale »
La maladie orale est bien pire que le très faible risque de complication anesthésique. Plus vous remettez la décision dans le temps, plus il y aura d’extractions dentaires à effectuer et plus l’anesthésie sera longue. Méfiez-vous des endroits qui offrent les plus bas prix car il y a un coût à faire une anesthésie de qualité. Pour votre animal qui a un problème de santé, il y a des centres spécialisés qui où des anesthésistes vétérinaires s’occupent de l’anesthésie pendant que le vétérinaire s’occupe de la dentisterie. Chacun son rôle!

« C’est trop cher, il n’a pas besoin de radiographies dentaires »
Il est vrai qu’un bon nettoyage dentaire, avec une anesthésie de qualité et incluant des radiographies dentaires est coûteux. Les factures sont souvent autour de 1500$ et plus selon les traitements à faire. Les radiographies dentaires ne sont pas optionnelles. Il faut aller voir sous la gencive car la dent est comme un iceberg : la partie visible est une infime fraction de la dent. La racine dentaire, l’os et le ligament qui l’entourent doivent être évalués. Ce serait dommage de retourner un animal à la maison avec de belles dents blanches mais un abcès dentaire douloureux en formation…

Les chiens et les chats apprennent à vivre avec leur douleur buccale et ne s’en plaignent pas. Il est de votre devoir de les protéger de la souffrance due à l’infection des gencives et à la maladie parodontale. Habituez-le à se faire brosser les dents tous les jours, ne négligez pas les conseils de nettoyage de votre vétérinaire et insistez pour une évaluation complète de sa bouche lors de l’examen annuel.

Votre compagnon vous remerciera à grand coup de langue (avec une bonne haleine !).

Dr Sébastien Kfoury m.v.
Centre Vétérinaire Rive-Sud

Recherchez un article