Adoption d'un chat - Vet et Nous

Mesures préventives mises en place (COVID-19)

Nos conseils vétérinaires pour votre chien
Nos conseils vétérinaires pour votre chat
Nos conseils vétérinaires pour animal exotique
Nos conseils vétérinaires pour votre oiseau exotique

Adoption d’un chat

Adoption d’un chat

Félicitations pour l’adoption de votre nouveau chat! L’arrivée de cette petite « boule de poils » implique plusieurs responsabilités pour vous tout au long de sa vie, et particulièrement lors de la première année. Voici quelques informations qui pourraient vous être très utiles. Pendant la consultation, le vétérinaire se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions.

Vaccination

Lors de votre première visite, le vétérinaire déterminera avec vous les maladies auxquelles votre chat pourrait être exposé et le calendrier de vaccination approprié.

Bien que le calendrier puisse varier, il est important que les chatons reçoivent les vaccins de base qui procurent une protection contre les maladies infectieuses telles que la panleucopénie, la rhinotrachéite, la calicivirose et la rage.

La vaccination peut commencer dès l'âge de 6 semaines, avec un rappel à toutes les 3 à 4 semaines jusqu'à ce qu’un chat ait atteint 12 à 16 semaines.

Par la suite, un examen annuel est recommandé et le vétérinaire discutera avec vous des vaccins qu'il devra recevoir cette année-là. N'oubliez pas de mentionner à votre vétérinaire si votre chat ira à l'extérieur; le vaccin contre la leucémie sera alors nécessaire.

Vermifugation

Une analyse de selles (coprologie) est recommandée dès votre première visite pour bien identifier les différents parasites intestinaux que votre chat pourrait avoir afin de prescrire le traitement le plus approprié. Étant donné qu'il peut se contaminer lors de ses sorties extérieures, une analyse annuelle est idéale.

Chirurgie de routine

La stérilisation (castration pour les mâles et hystéro-ovariectomie pour les femelles) se fait vers l'âge de six mois. Il est préférable que votre chat ne soit pas en chaleur lors de la chirurgie, cela réduit les risques de complication.

Il est recommandé d’effectuer des tests sanguins préopératoires pour s'assurer que votre chat est apte à subir une anesthésie et pour nous aider dans le choix du produit anesthésique approprié. Les risques anesthésiques en sont ainsi diminués. Tous les chats ayant subi une chirurgie élective (de routine) reçoivent des analgésiques postopératoires afin de rendre leur réveil et leur retour à la maison plus confortables. Des antibiotiques peuvent aussi être prescrits pour réduire les risques d'infection.

Alimentation

Un chaton doit être nourri jusqu'à l'âge de six mois avec une nourriture permettant une bonne croissance. Les chats aiment grignoter; donnez-leur une quantité fixe par jour, mais divisée en plusieurs repas (comme des collations tout au long de la journée).

En vieillissant, les chats sont sujets aux problèmes d'obésité. Pour tenter de prévenir cette condition, évitez de les nourrir à volonté. Si vous avez plusieurs chats, assurez-vous que chacun mange sa portion, idéalement, chacun devrait avoir son propre bol.

Lorsque vous ferez le changement vers de la nourriture pour adulte, assurez-vous de faire une transition graduelle, ne faites pas de modification brusque car cela pourrait causer de la diarrhée et/ou des vomissements.

Si vous avez plusieurs chats, assurez-vous que chacun mange sa portion, idéalement, chacun devrait avoir son propre bol. En vieillissant, nos animaux sont sujets aux problèmes d’obésité, pour tenter d’éviter ces problèmes, évitez de les nourrir à volonté.

Vers du cœur

Au Québec, les chats peuvent recevoir maintenant une protection de juin à novembre. Des produits sont disponibles et très faciles à administrer.

Comme il n'existe pas de test de dépistage (prise de sang) efficace pour détecter ce parasite chez les chats et que ces derniers sont asymptomatiques, il est difficile de connaître l'ampleur exacte de cette maladie chez les félins. Ce traitement préventif peut être combiné à une prévention contre les infestations de puces, mites et certains parasites intestinaux, donc il est triplement recommandé.

Nettoyage des oreilles

Certains chatons ont des mites d'oreilles, il s'agit de parasites facilement visibles au microscope. Le vétérinaire pourrait juger nécessaire de faire un frottis d'oreille afin de bien les identifier. Voulez-vous voir ces mites ? Demandez à une technicienne de vous les montrer sur le microscope.

Tout comme les humains, les chats peuvent avoir des otites mais avec un nettoyage régulier des oreilles vous pourriez l'éviter. Utilisez un produit approprié et ayez la bonne technique. Le vétérinaire ou une technicienne vous montrera comment procéder.

Taille des griffes

Règle d'or : mieux vaut ne pas couper trop court et le faire plus souvent. Caressez souvent les pattes de votre chaton afin de l'habituer à se faire manipuler, il sera moins nerveux lors de sa taille de griffes. Coupez-lui les griffes lorsqu'il est calme.

Petit truc pour votre chaton : Pour éviter qu'il abîme vos meubles, procurez-lui un ou même plusieurs poteaux à gratter et enseignez-lui à l’utiliser dès son plus jeune âge! Vous pouvez aussi lui donner des récompenses lorsqu’il griffe son poteau; mais faites attention de calculer vos récompenses dans sa quantité de nourriture, puisqu’elles sont souvent plus riches en calories.

Hygiène dentaire

Tout comme nous, les dents de votre chat doivent être brossées souvent. Bien sûr, on utilise un dentifrice spécialement conçu pour eux, qui ne contient pas de fluore. De plus, certaines compagnies alimentaires offrent des croquettes spécialement conçues pour réduire l'accumulation de plaque et de tartre par leur action abrasive lors de la mastication, notez bien qu'elles ne remplacent pas le brossage. N’hésitez pas à demander conseil à nos techniciennes et nos vétérinaires pour la nourriture la plus appropriée.

Pharmacie humaine

Informez-vous avant de donner des médicaments de votre pharmacie, plusieurs médicaments humains sont toxiques pour les chats. Appelez votre vétérinaire avant de vous improviser docteur… vous vous risquez d’empirer son état.

Partagez :